Harcèlement de rue

droitdesfemmes1Suite à une enquête réalisée par l’institut Ipsos qui révèle que 27% des personnes interrogées estiment que la responsabilité d’un violeur est atténuée si la victime a eu une attitude provocante en portant une tenue sexy en public, 9 étudiantes lyonnaises ont décidé de réaliser une petite expérience sociale dans une rue à Dijon, en Côte-d’Or. Pendant une demi-heure, plusieurs femmes se sont postées debout en étant plus ou moins vêtues et en brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire les questions suivantes : « Ma façon de m’habiller mérite-t-elle de me faire agresser ? » ou « Laquelle de ces femmes trouvez-vous la plus provocante ? ». Les passants pouvaient répondre à cette dernière question en collant un Post-it sur la femme portant une tenue qu’ils jugeaient provocante. Rapidement, les jeunes femmes les plus dénudées ont été couvertes de Post-it.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s