Série de manifestations contre la « culture du viol » dans les universités sud-africaines

12En général, quand une fille est victime d’une agression sexuelle, on lui reproche de porter quelque chose de trop court.
Du coup, les filles ont enlevé leur t-shirt et lancé le hashtag #StillNotAskingForIt [« Je ne demande toujours pas ça », en référence au sexe].
Le viol doit toujours être la faute du violeur.

http://observers.france24.com/fr/20160428-afrique-sud-serie-manifestations-contre-culture-viol-universites

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s