Archives du mot-clé Souffrance

GANG BANG La pornographie, bagne sexuel industriel

droitdesfemmesAussi dérangeant que cela puisse être, derrière chaque vagin, chaque bouche à pipe, chaque anus, derrière chaque trou rempli de foutre, de doigts, de poings, de centaines de bites d’affilée, se cache un être humain.
Un être humain, un corps qui, souvent, saigne entre les scènes. Qui s’évanouit pendant les plans coupés. Qu’on redresse tant bien que mal pour l’éjac finale dans la gueule. Nous le savons aujourd’hui.
http://1libertaire.free.fr/pornographiebagnesexuel.html

Pour en finir avec le déni et la culture du viol

Droit des femmesRappelons qu’au moins une femme sur cinq a subi des agressions sexuelles dans sa vie et un homme sur , et près d’une femme sur six un viol ou une tentative de viol, et un homme sur vingt (enquête CSF, 2008) ; que chaque année 84 000 femmes adultes, 16 000 hommes adultes, 124 000 mineures et 30 000 mineurs subissent un viol ou une tentative de viol (INSEE-ONDRP, 2014, CSF, 2008), et que 81 % des premières violences sexuelles sont subies avant 18 ans, 51 % avant 11 ans, 21 % avant 6 ans (enquête IVSEA)
http://stopaudeni.com/pour-en-finir-avec-le-deni-et-la-culture-du-viol

Aux Etats-Unis, la douleur des femmes noires dont les cheveux sont fouillés dans les aéroports

droit des femmes«J’ai eu tellement mal que je lui ai crié dessus. C’était un réflexe car j’ai vraiment eu mal. Mais j’ai ressenti aussi qu’on me manquait de respect. Il fallait vraiment que je réagisse. Elle m’a regardé avec beaucoup d’étonnement, comme si elle avait peine à croire que je puisse avoir mal.»
http://www.slate.fr/story/112813/etats-unis-femmes-noires-controles-cheveux

Victime de harcèlement et de « slutshaming » sur Twitter, j’ai vécu l’enfer

droitdesfemmes« Sale pute », « t’es une salope », « tu suces pour combien ? ». J’avais 14 ans et ma vie est devenue un enfer à cause d’une photo de moi en pyjama diffusée sur Twitter.
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1466575-victime-de-harcelement-et-de-slutshaming-sur-twitter-j-ai-vecu-l-enfer.html